Carence et vacance locative : tout ce qu’il faut savoir

Dans le secteur immobilier, la carence et la vacance locative se définissent tous les deux par l’absence de locataires sur une période donnée. Toutefois, lorsqu’on parle d’assurance concernant ces deux types de situations, il convient avant tout de les différencier.

La carence locative

On parle de carence locative lors de l’absence d’un premier locataire lorsqu’on décide pour la première fois de louer un bien immobilier.

La vacance locative

La vacance locative se traduit, quant à elle, par l’absence de locataire sur une période donnée entre deux locataires.

Les conséquences de la carence et la vacance locative

Qu’il s’agisse d’une carence ou d’une vacance locative, les deux situations n’est pas avantageuse pour le propriétaire, car durant la non-location, il ne percevra pas de loyers or, il doit continuer à payer les frais relatifs au bien. L’absence de locataires l’obligera donc à dépenser les frais de ses poches ce qui rend l’investissement locatif pas rentable du tout. C’est pour y pallier que des formules d’assurances ont été mises sur pied contre la carence et la vacance locative.

Les assurances qui y font référence

Pour protéger le propriétaire de la non-location, des formes d’assurances ont été créées.

   -Pour la carence locative :
L’assurance contractée contre la carence locative indemnise le propriétaire si son bien mis en location pour la première fois ne trouve toujours pas preneur au bout d’un certain temps. Le propriétaire devra alors verser à l’assureur une franchise pendant un ou deux mois et en contrepartie, il sera indemnisé pendant quatre ou cinq mois tant qu’il n’aura pas trouvé de locataire.

  – Pour la vacance locative :
On l’appelle aussi garantie d’inoccupation d’un lot et indemnise la perte subie par le propriétaire durant une période de non-location entre deux locataires. Le montant de l’indemnisation versée s’élève généralement à 80 ou 90 % du loyer initial et l’assureur n’indemnise le propriétaire que sur une courte période allant de trois mois à une année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé