La #fin du #monde et le monde de l’immobilier.

La fin du monde annoncée le 21 décembre 2012 laisse des traces dans le monde de l’immobilier. Véritable buzz sur le web, l’annonce de la fin du monde a un impact sur la société. Dans le secteur immobilier, nous pouvons citer un village français, celui de Bugarach, dans le Longedoc-Roussillon, qui profite de cet « évènement ».

21-decembre-2012-fin-du-mondeEn effet, le village serait le seul endroit à survivre à l’apocalypse de 2012, annoncée pour le 21 décembre. L’une des explications fournies est que les pôles magnétiques sont inversés dans cette localité. L’impact de cette information a été énorme. Le prix de l’immobilier y a carrément doublé, voir triplé. Les chambres d’hôtels se louent très chères et sont déjà réservées. Le village et ses environs sont envahis par des amateurs de new age et des survivistes.

Maintenant, imaginez l’impact que ce genre d’information aurait sur l’île de la Réunion. Après tout, le terrain volcanique de l’île a une activité particulière. Sachant que la Réunion suscite déjà beaucoup d’intérêt, une nouvelle de ce genre ferait grimper les prix des immeubles et des terrains à des sommes énormes, il en serait de même pour les loyers.

Sans parler du nombre de visite qui décuplerait : nos 2512 kilomètres carrés seraient saturés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé