Le bilan du marché locatif réunionnais pendant le premier semestre de l’année 2016

L’état du secteur locatif depuis la crise financière de 2008 sur l’île de la Réunion a vu se profiler plusieurs schémas et ce, jusqu’à aujourd’hui. Les premières années qui ont suivi cet événement marquant ont engendré une baisse considérable de l’offre dans toute l’île. En effet, l’absence de moyens financiers et d’investissements a obligé les promoteurs et constructeurs immobiliers à arrêter les chantiers de construction. La baisse de l’offre s’est accentuée jusqu’en 2012 pour présenter une demande en excès en termes de logements à louer.

L’année suivante, on remarque une petite reprise des activités dans le domaine de la location. L’offre a afflué pendant le début de l’année, mais a régressé considérablement vers les derniers mois de 2013.

Le secteur locatif réunionnais ne s’est véritablement rétabli qu’à partir de 2014 où une détente prometteuse a pu se poursuivre jusqu’en 2015. Cette même détente peut encore se faire ressentir pendant le premier semestre de l’année 2016.

Effectivement, selon les régions, l’île est marquée par des locataires qui restent beaucoup plus longtemps qu’auparavant. Dans les régions de l’Ouest, les durées de location ont atteint 7,58 semaines cette année alors qu’elles n’étaient qu’à 3,85 semaines durant l’année précédente. Cette hausse touche également le Nord avec des chiffres de 2016 de 10,92 semaines contre 4,39 semaines seulement en 2015. Les biens dans les régions du Sud sont les moins habités, avec une période de location de 5,84 semaines.

En tout, la moyenne durant le premier semestre de 2016 est de 8,93 semaines, soit 2 semaines en plus par rapport à l’année précédente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé