Le crédit « in fine » est-il une solution pour un prêt immobilier ?

Le crédit « in fine » consiste à ne rembourser que les intérêts en guise de mensualités et ce, pour toute la durée du crédit. Le capital emprunté ne sera alors remboursé qu’à la dernière mensualité et en un seul bloc.

Certains foyers optent pour ce type de crédit, car ils pensent que les mensualités à payer par mois sont moins élevées que pour les autres formules de prêts. Cela est vrai du moment où l’on évite de penser à la totalité des intérêts payés à échéance, car si on totalise le tout, le montant des intérêts est plus considérable étant donné que le capital reste inchangé sur toute la durée de remboursement.

Certaines banques acceptent d’accorder ce crédit à titre de crédit immobilier, mais pour cela, la condition principale est que l’emprunteur apporte un apport personnel. Contrairement aux autres formes de prêts, cet apport ne sera pas inclus dans l’achat du logement, mais sera investi dans un placement en valeurs mobilières. En fructifiant pendant la durée de remboursement, il vous servira à payer le capital à la dernière mensualité. Autrement dit, l’apport personnel sera la garantie exigée par la banque pour être sûre que vous pourriez lui rembourser à terme.

Une garantie tout à fait compréhensible, car le montant accordé pour le crédit « in fine » est généralement plus élevé que le montant des autres prêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé