Savez-vous que vous avez un droit de rétractation même après signature du contrat de vente ?

Oui, vous avez bien lu, car ce droit est encore en vigueur, mais malheureusement, les consommateurs sont rares à le connaître.

Qu’est-ce que le droit de rétractation ?
Le droit de rétractation que l’on appelle également compromis de vente permet au futur acquéreur d’un bien immobilier à se désister après signature de l’acte d’achat. Cet
acte prouve que le bien est effectivement vendu, mais si au final l’acheteur réalise qu’il ne souhaite plus ce bien, il peut se rétracter et faire annuler la vente à une
condition : ne pas dépasser les 7 jours après signature du contrat de vente.

Comment faire appel à son droit de rétractation ?
Pour faire appel à son droit de rétractation, l’acheteur doit écrire la lettre qui précise l’annulation de l’acte de vente. Celle-ci doit être rédigée et envoyée dans les 7
jours qui suivent la date de la signature sinon, elle n’aura plus aucune valeur légale. Elle doit comprendre les coordonnées de l’acheteur, le numéro de l’acte de vente que
vous avez signé ainsi que la date de signature de l’acte. Après avoir signé la lettre, vous devez en envoyer une au vendeur et au notaire. La date d’envoi de la lettre doit
être bien retenue, car si elle entre encore dans les 7 jours, elle aura une valeur légale même si elle n’arrive auprès des concernés que 10 jours après la signature de
l’acte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé