Tout sur la LOI PINEL à la Réunion : avantages et inconvénients

Afin d’attirer les investisseurs, l’île de la Réunion mise sur une nouvelle loi. Cette loi vise exclusivement les investisseurs du fait que leurs capitaux seront bénéfiques pour le pays. Cette loi se nomme PINEL. Elle a été instaurée et mise en vigueur depuis le 1er septembre 2014.

Quels sont les bienfaits de cette loi pour les futurs acquéreurs ?
Comme elle vise les investisseurs, la loi PINEL porte principalement sur la défiscalisation puisque les investisseurs préfèrent créer leur société dans des pays où les impôts sont plus souples et moins coûteux afin de réduire les dépenses et augmenter les bénéfices. La loi PINEL répond tout à fait aux attentes des investisseurs. Cette loi réduit les impôts allant de 12 % à même 21 % selon la durée sur laquelle s’étend le projet. La loi n’est appliquée qu’aux investissements d’une durée minimale de 6 ans, de 9 ans jusqu’à un seuil maximal de 12 ans. L’investisseur peut renouveler son contrat, mais les taux seront différents pour ceux qui ont choisi initialement 6 ans et 9 ans.

Quelles sont les limites de la loi PINEL ?
Le principal désavantage de la loi PINEL est son plafonnement étant donné que la loi a imposé des restrictions. D’abord, un investisseur ne peut investir plus de 2 fois sur une même année. Ensuite, le montant de l’investissement ne doit pas dépasser le seuil de 300.000 Euros pour une année. Les investisseurs doivent alors se limiter à ces normes imposées même si, dans certains cas, elles risquent de rendre peu rentables les affaires entreprises par les investisseurs. Malgré les offres très encourageantes au niveau de la défiscalisation, la limitation rendent les investisseurs méfiants et prudents. Pour espérer tirer profit de la défiscalisation, ils doivent faire une étude de marché approfondie et choisir le modèle PINEL adapté à leur projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé