Un ajustement des prix de l’immobilier par rapport aux tendances du marché

Ceux qui connaissent déjà l’île de la Réunion lui attribueront trois grandes zones se distinguant en fonction des activités qui s’y passent. Effectivement, les quelques 2500 km2 de terre que recouvre l’île se divise en une partie nord où se concentrent un dynamisme urbain exceptionnel, composé par les différentes infrastructures administratives et industrielles de l’île. L’ouest est plutôt le secteur du tourisme où plages et lagons accueillent chaque année quelques milliers de visiteurs venus du monde entier tandis que l’est correspond à la partir la plus sauvage de l’île avec ses immensités d’espaces de végétation luxuriante, propices à la fois à la découverte et à la détente.

Côté immobilier, l’île se distingue par une majorité de constructions récentes aux allures modernes aussi bien en matière d’appartements que de maisons. Pour composer ce secteur, des prix de plus en plus élevés sont attribués aux biens en vente sur le territoire réunionnais. En effet, les villes comme Tevelave, Vincendo ou encore Claos affichent une hausse des prix jusqu’à 15% par rapport au mois de juin 2015. Seules quelques villes comme celle de Cambuston proposent une baisse à cause de la dégradation des bâtiments.

Des prix élevés à Saint-Denis
La capitale réunionnaise reste la référence sur les tendances des prix de l’immobilier sur le territoire de la Réunion. En matière d’appartements, les prix varient entre 1927 euros et 2355 euros le mètre carré et affichant une moyenne de 2141 euros pour un logement placé à quelques mètres d’un site touristique, d’un lieu de commerce ou dont l’accessibilité est facile. Ce type d’appartement est privilégié aussi bien par les résidents permanents qui louent à l’année que par les locataires passagers qui n’y résident que pendant les vacances.

En ce qui concerne les maisons, les prix se trouvent entre une fourchette de 1962 euros et 2150 euros le mètre carré, les deux prix se trouvant aux extrémités des prix actuellement dans ce secteur. En général, les acheteurs privilégient les bâtiments qui disposent d’une vue intéressante sur la mer, situation qui peur faire grimper considérablement le plus-value de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé