Un projet immobilier pour 2014 ? Pensez à la loi Duflot

La star de l’immobilier pour cette année reste la loi Duflot qui détrône à coup sûr la loi Scellier. En effet, si cette dernière a permis d’investir avec bénéfice dans le logement neuf, la loi Duflot elle, permet bien plus, mais pour en bénéficier, il faut suivre quelques conditions.

Que propose la loi Duflot ?
Ce que la loi Duflot nous propose c’est 29% de réduction alors que la loi Scellier ne propose que 13%. La différence est donc énorme et permet d’avoir une bonne rentabilité. À noter que la loi Duflot s’étale sur 9 ans et s’élève à 18% en métropole. Seuls les investissements en Outre-mer, dont La Réunion peuvent jouir des 29% promis. Avec ce dispositif, il est donc possible de réduire grandement ses impôts sur neuf longues années, mais attention, il faut tenir compte de l’envers du décor. En effet, pour bénéficier de la rentabilité de la loi Duflot, il faut se plier à quelques exigences qui ne sont pas toujours faciles, mais faisables.

Qu’exige la loi Duflot ?
La condition majeure qu’exige la loi Duflot et à laquelle aucun propriétaire qui y a recouru ne peut se dérober est de louer la nouvelle acquisition immobilière pendant les 9 ans d’éligibilité de la loi, mais ce n’est pas tout. Le loyer devra être 20% moins cher que les loyers généralement proposés sur le marché et c’est là que le bât blesse. Il faut donc y réfléchir à deux fois, mais d’une manière générale, il y a une énorme bénéfice à la clé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé